Douglas Engelbart

Certaines personnes changent le monde par leur travail et leur découverte. Certaines sont connues comme Pasteur, d’autre moins comme Alexander Fleming qui a découvert la pénicilline. Steve Jobs est mort le 5 octobre 2011 et tous les media s’en sont fait l’écho.  Dennis Ritchie est mort une semaine plus tard dans l’indifférence générale. Pourtant, Steve Jobs lui doit presque tout. Ritchie a inventé le langage de programmation C sur lequel est basé de nombreux langages, dont celui utilisé pour les applications Mac et iOS : Objective-C. De même, Ritchie est l’inventeur du système d’exploitation Unix. Or, Mac OS X et iOS sont des système dérivés d’Unix. A ce sujet, d’autres personnes très importantes pour l’industrie informatique sont mortes en 2011. C’est un peu la même histoire pour Douglas Engelbart. Il est rare de pouvoir dire que tout le monde, tous les jours, utilise l’invention d’une personne. C’est pourtant le cas pour Engelbart : il a inventé la souris (lui préférait le terme d’indicateur de position X-Y). Il est aussi à l’origine de la création de l’interface graphique, il a travaillé sur le réseau ARPANET sur lequel sera construit Internet. Toutes ses idées furent présentées lors d’une présentation historique en 1968 appelé « Mère de toutes les démos ». Il y présente notamment l’utilisation de la souris et le concept d’hypertexte. 

Malheureusement, il était inconnu du grand public. Aucun média généraliste ne fera un reportage de quelque minutes sur sa vie et son oeuvre.

Or nous avons perdu un géant qui aura bouleversé les technologies de l’informations. C’est grâce à lui que vous pouvez aujourd'hui surfer sur Internet en naviguant avec votre souris de lien hypertexte en lien hypertexte grâce à une interface graphique.